ACI H1 Match Race Cup

Actuellement se déroule en Croatie, du 22 au 29 mai 2005, l'ACI Match Race Cup, épreuve internationale de Grade 1 faisant partie du Swedish Match Tour. Cette épreuve annuelle se court sur le JOD 35 et regroupe les meilleurs Skipper du Monde.
Suivre le Lien pour les Résultats.

C'est officiel : China Team devient le onzième challenger de la 32e America's Cup

Valencia, 13-05-05 - China Team a reçu la confirmation officielle du Defender, la Société Nautique de Genève : le syndicat chinois a été accepté en tant que challenger de la 32e America's Cup. Le plateau de cette 32e America's Cup est désormais au complet. Douze équipes représentant dix nations vont concourir pour la quête du plus vieux trophée sportif du monde.

Le Sun Odyssey 40 remporte le Spi Ouest-France 2005

"Charrette III", Sun Odyssey 40 mené par Frédéric Bourderau gagne le Spi Ouest-France 2005 en IRC 3 devant 49 concurrents.

Six ans après ses premières victoires au Spi, le Sun Odyssey 40, qui continue sa vie commerciale avec un nouveau pont et de nouveaux emmenagements sous l'appelation Sun Odyssey 40.3, montre qu'une carène performante et bien menée, reste intemporelle face à une meute de "petites bombes", gage d'un investissement pérenne pour les propriétaires de ce "must" des Chantiers Jeanneau, conçu par Andrieu Yacht Design

 

Coupe de l'America, La France hisse les voiles

Première répétition à Valence, où le trophée se disputera en 2007.
Un des deux Défi tricolores était sur place.

 

 

Mise à l'eau du Passeur Electrique II

Mise à l'eau du Passeur Electrique II au Vieux Port de La Rochelle.
A la suite du succès du Passeur Electrique mis à l'eau en 1998, la CDV de La Rochelle vient de se doter d'un deuxième exemplaire de ce passeur electro-solaire qui assurera la traversée du Vieux Port entre le Cours des Dames et la Médiathèque Michel Crépeau.

Lancement du Queensland 60

Fountaine-Pajot annonce officiellement le lancement du Queensland 60.

Baptême du Sun Odyssey 40.3 au Salon de Paris

Les Chantiers Jeanneau présentent lors du Salon Nautique de Paris le tout nouveau SUN ODYSSEY 40.3, modèle créé par l'Agence et qui prendra la suite du "successfull" SUN ODYSSEY 40

Essais Jeanneau - Trois en un

Jeanneau Sun Odyssey 40, Sun Odyssey 40DS et Sun Fast 40

America's Cup 2003

Un « monstre sponsor » pour le défi

Le défi a trouvé son premier partenaire important. Monster.fr, leader mondial de la gestion de carrière et de recherche de l’emploi sur Internet s’associe donc au challenger français pour trois ans, et pour environ 5 millions d’Euros. Présent dans le foot, dans le tennis et déjà dans la voile, à l’occasion de The Race (Team Adventure de Cam Lewis), Monster est un habitué du sponsoring sportif.

Photo www.ledefi.com ©

FRA 46 aux couleurs de son nouveau sponsor, Monster.fr

 



« Le budget que nous recherchons est compris entre 120 et 175 millions de francs. La part de Monster.fr est d’un quart à un cinquième de ce budget. C’est un sponsor très important, de rang n°1. Notre objectif de base n’a pas changé. Nous devons signer avec d’autres partenaires. Nous avons des dossiers en cours. Certaines signatures pourraient intervenir dans les jours qui viennent, d’autres à plus long terme. » explique Pierre Mas, un des trois directeurs du défi.
L’arrivée de Monster.fr, filiale du groupe américain Monster, constitue donc un premier pas dans l’effort de guerre du défi. Et c’est souvent ce premier pas qui est déterminant, pour déclencher des réactions en chaîne de la part d’autres partenaires potentiels.



Premières navigations mi-juillet

Mais quels que soient l’énergie et les efforts déployés pour trouver des financements, il faut en garder aussi pour naviguer ! La construction de la base à Lorient est en cours, et les premières campagnes d’entraînement pourront commencer à la mi-juillet à bord de FRA 46 (ex Sixième Sens) et de NZL 32 (le Black Magic néo-zélandais vainqueur en 1995). FRA 46 qui a gardé sa livrée orange, portera aussi les couleurs de Monster (grand-voile, coque, spi) ou plus précisément de sa mascotte Trump, que l’on déjà avait vu sur le bateau de Cam Lewis à l’occasion de The Race .Quant à NZL 32,il sera de nouveau ponctuellement aux mains des kiwis le temps de l’America’s Cup Jubilee. Les Français, quant à eux, préfèrent continuer à naviguer à Lorient plutôt que de participer au 150ème anniversaire de la Coupe de l’America qui aura lieu à Cowes à la mi-août . 350 heures de navigation sont prévues au programme de juillet à novembre 2001, date à laquelle, le nouveau Class America français devrait être mis en construction (un appel d’offre a été lancé pour trouver un chantier). « Une cinquantaine de navigants va se succéder à bord pendant ces quatre mois de navigation » précise Pierre Mas. Les équipes définitives ne seront donc pas constituées avant cette longue période de tests, et, ajoute Pierre, « l’installation permanente à la base de Lorient, où dix personnes du défi travaillent déjà, se fera en cours d'année prochaine.

Camille El Beze
Sail Online

 

Coupe de l'America: le Défi français reprend la mer

L'équipe tricolore va s'entraîner à partir de sa nouvelle base de Lorient

Black Magic, le Class America néo-zélandais, vainqueur de la Coupe de l'America en 1995 est arrivé à Lorient où il va s'entraîner pendant tout l'été avec 6ème Sens, le bateau du Défi français afin de préparer la Coupe 2003. L'équipe de Yaka, reconduite pour la prochaine Coupe de l'America après avoir amené son bateau à participer en 2000 aux demi-finales de la Coupe Louis Vuitton, les éliminatoires des challengers, a tiré les leçons de l'expérience passée et décidé s'entraîner le plus rapidement possible.

Black Magic, loué pour un an, sera mis dès la fin du mois à la disposition des navigants du défi 2003 pour régater, dans les eaux de Lorient où est en cours d'installation la base définitive du Défi français, sur l'ancienne base des sous-marins. Il se mesurera, dans les eaux des Courreaux, entre Lorient et l'île de Groix, ou au large de cette dernière, à 6ème Sens, en cours de réfection au chantier de la DCN de Lorient.

 

Le Challenge Atlantique pour Région Ile de France

Cette fois ça y est, le Sun Fast 43 mené par l’équipe de Jimmy Pahun remporte officiellement le Challenge Atlantique après s’être octroyé une très honorable seconde place ce week-end à la semaine du Crouesty.

Après trois victoires dans le Spi Ouest France, l'Obélix Trophy et la Semaine de la Rochelle, le Sun Fast 43 « Région Ile de France - Team Jeanneau » a terminé ce lundi, 2ème de la Semaine du Crouesty, 4ème et dernière épreuve du Challenge Atlantique qu’il remporte par la même occasion.
Les calmes qui ont régné ce week-end dans la baie de Quiberon - seules quatre manches ont d'ailleurs pu être courues - auront sans doute avantagé le voilier plus léger de la flotte, l'IMX 40 « Fast Wave ». Mais si le Sun Fast 43 « Région Ile de France » n'a pu réaliser le grand Chelem espéré, il remporte malgré tout haut la main le Challenge Atlantique et ce dans la catégorie reine des croiseurs habitables, l’IRC 4 (les voiliers de plus grande taille).

La belle performance de « Région Ile de France - Team Jeanneau » a même convaincu le Chantier Jeanneau de tenter une grande première : l'engager, cet été, dans la célèbre Semaine de Cowes. Mais d'ici là, Jimmy et ses franciliens ont un autre challenge en perspective, en Muum 30 celui-là : le Tour Voile 2001. Pour le préparer ils seront du 14 au 17 juin au Havre pour le National Mumm 30.

 

La Bagarre des 40 pieds

Jeanneau SUN FAST 40 - Du volume et des chevaux

L'Obelix Trophy revient à Jimmy Pahun

Le skipper de Région Ile-de-France confirme sa domination.

En remportant, après le Spi Ouest-France, l'Obelix Trophy, organisée à Bénodet, Jimmy Pahun et son équipage francilien ont pris une sérieuse option sur le Challenge Atlantique qui compte encore deux épreuves, la Semaine de La Rochelle et le Grand Prix du Crouesty. Déjà vainqueur l'an dernier, le Sun Fast 43 Région Ile de France/Team Jeanneau doit sa victoire dans la classe des plus grands croiseurs habitables à sa régularité.

Un succés dû également à l'équipage entourant Jimmy Pahun et dans lequel on trouve notamment Pascal Bidegorry, vainqueur de la dernière Solitaire du Figaro ou encore Bertrand De Broc. Mais aussi de jeunes franciliens sélectionnés par la Ligue Ile de France. Prochain rendez-vous pour le skipper de Port-Louis, la Semaine de La Rochelle qui se disputera du 24 au 27 mai prochain.

Sun Fast 43 - Born to win

SPI OUEST FRANCE - Edition Exemplaire

OBELIX TROPHY - Et de deux pour Pahun !

Victoire

Ce week-end pascal a constitué le véritable début de la saison pour deux voiliers franciliens (Sun Fast 43 et le Mumm 30). Pour Jimmy Pahun l'année débute sous les meilleurs auspices. A la barre du Sun Fast 43, Jimmy a remporté l'épreuve dans la catégorie IRC 4 qui réunit les plus grands voiliers de la flotte. Une victoire d'autant plus significative que 50 bateaux s'affrontaient dont cinq IMX 40, des voiliers danois conçus pour la course-croisière. Sur les six manches courues, " Région Ile de France - Team Jeanneau " a terminé une fois 1er, deux fois 2ème et une fois 3ème. Au final, une victoire avec cinq points d'avance. Au sein de l’équipage, on reconnaissait Isabelle Autissier, Daniel Andrieu, architecte du bateau, Jean-François de Prémorel, DG des chantiers Jeanneau et Marc Vallier, son responsable technique, Erwan Dubois, Nicolas Raynaud mais aussi trois jeunes régatiers francili

ens sélectionnés par la Ligue IDF de Voile. Jimmy Pahun, lauréat du Challenge Atlantique 2000, commence donc parfaitement ce Championnat qui réunit outre le Spi Ouest France, l'Obelix Trophy, La Semaine de La Rochelle et le Grand Prix du Crouesty. Priorité étant donné dans cette épreuve au résultat du Sun Fast 43, Jimmy avait laissé le commandement de l'autre voilier francilien, le Mumm 30, au duo Pascal Bidegorry/Thierry Briend. Pour le Mumm 30, le Spi Ouest France constituait en effet avant tout une course d'entraînement. Le vainqueur de la Solitaire du Figaro 2000 n'en a pas moins fait preuve de qualités certaines à la barre alors que cette course constituait sa deuxième expérience en Mumm 30. Derrière le vainqueur " Virbac- St Raphaël " de Jean-Pierre Dick et " Nantes-St Nazaire " du duo Pierre-Louis Berthet/Mathieu Richard, deux voiliers au dessus du lot en ce début de saison, " Région Ile de France " termine en effet 6ème sur 26 bateaux engagés avec notamment une belle victoire de manche à son actif. Et ce malgré deux départs anticipés qui ont probablement coûté une place sur le podium aux franciliens. Un résultat encourageant même si Pascal estime que " pas mal de travail reste à faire pour revenir au niveau des deux premiers ".

Victoire

Ce week-end pascal a constitué le véritable début de la saison pour deux voiliers franciliens (Sun Fast 43 et le Mumm 30). Pour Jimmy Pahun l'année débute sous les meilleurs auspices. A la barre du Sun Fast 43, Jimmy a remporté l'épreuve dans la catégorie IRC 4 qui réunit les plus grands voiliers de la flotte. Une victoire d'autant plus significative que 50 bateaux s'affrontaient dont cinq IMX 40, des voiliers danois conçus pour la course-croisière. Sur les six manches courues, " Région Ile de France - Team Jeanneau " a terminé une fois 1er, deux fois 2ème et une fois 3ème. Au final, une victoire avec cinq points d'avance. Au sein de l’équipage, on reconnaissait Isabelle Autissier, Daniel Andrieu, architecte du bateau, Jean-François de Prémorel, DG des chantiers Jeanneau et Marc Vallier, son responsable technique, Erwan Dubois, Nicolas Raynaud mais aussi trois jeunes régatiers francili

ens sélectionnés par la Ligue IDF de Voile. Jimmy Pahun, lauréat du Challenge Atlantique 2000, commence donc parfaitement ce Championnat qui réunit outre le Spi Ouest France, l'Obelix Trophy, La Semaine de La Rochelle et le Grand Prix du Crouesty. Priorité étant donné dans cette épreuve au résultat du Sun Fast 43, Jimmy avait laissé le commandement de l'autre voilier francilien, le Mumm 30, au duo Pascal Bidegorry/Thierry Briend. Pour le Mumm 30, le Spi Ouest France constituait en effet avant tout une course d'entraînement. Le vainqueur de la Solitaire du Figaro 2000 n'en a pas moins fait preuve de qualités certaines à la barre alors que cette course constituait sa deuxième expérience en Mumm 30. Derrière le vainqueur " Virbac- St Raphaël " de Jean-Pierre Dick et " Nantes-St Nazaire " du duo Pierre-Louis Berthet/Mathieu Richard, deux voiliers au dessus du lot en ce début de saison, " Région Ile de France " termine en effet 6ème sur 26 bateaux engagés avec notamment une belle victoire de manche à son actif. Et ce malgré deux départs anticipés qui ont probablement coûté une place sur le podium aux franciliens. Un résultat encourageant même si Pascal estime que " pas mal de travail reste à faire pour revenir au niveau des deux premiers ".

Les Français récupèrent Black Magic

La vie des chantiers

Jeanneau - Sur tous les fronts